Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par RDPL

President du RDPL
President du RDPL

Communiqué de presse

Ce jour du lundi, 16 mars 2015,
Le Rdpl constate avec amertume et consternation que des étudiants, violemment interpellés le lundi dernier par des personnes dépositaires de l'autorité publique, ont subi des actes de barbarie, des traitements dégradants et inhumains, déniant toute dignité humaine.

Des scènes de tortures particulièrement humiliantes, qui ont duré plusieurs minutes, ont été filmées et mises en ligne sur les réseaux sociaux. Tout en comprenant les difficultés de la police sur ce genre de manifestation émaillée de nombreuses violences, rien ne saurait justifier une telle pratique de la part des forces de l’ordre.

Le Rdpl dénonce ces atteintes aux libertés et condamne avec véhémence les violations des droits de la personne humaine ; il exige une enquête indépendante et transparente afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire, et que se fasse l’interpellation immédiate de auteurs des ces actes odieux afin qu’ils soient traduits en justice, jugés et condamnés.

Il va de soi que le Rdpl suive cette affaire de près et qu’il compatisse avec les victimes de cette barbarie, et doit, une fois de plus, rappeler que « manifester » n'est pas un délit, mais un droit. Un principe constitutionnel non négociable qui ne doit pas se limiter aux déclarations de bonnes intentions, mais doit se vérifier dans les faits. Les représentants de l'ordre public ne doivent en aucun cas faire obstacle à l’exercice de ce droit. Ils ne sont pas au dessus des lois.

Pour le Bureau exécutif
Rdpl, Mieux vivre ensemble
Un engagement pour le Tchad.
Michelot Yogogombaye
Président

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article