Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Président Centrafricain le professeur Faustin Archange Touadera

Le pays fondé par Barthélemy Boganda est dans le gouffre humanitaire et sécuritaire depuis quelques années. Cette semaine encore, la Centrafrique fait parler d’elle, l’actualité dominante est l’avertissement lancé par le président le professeur Faustin Archange Touadera à l’occasion de la célébration du 57e anniversaire de l’indépendance du pays le 13 août 2017. Le chef de l’état centrafricain « demande aux commanditaires des crimes d’arrêter leurs machinations et artifices coupables, car la justice sera implacable » avertit-il dans une déclaration faite à l’ensemble de la nation centrafricaine.

Dans un même ordre, le sous-secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Stephen O’Brien lance une alerte à l’intention des pouvoirs publics centrafricains et la communauté internationale d’un probable génocide en cours en RCA (des signes avant-coureurs d’un génocide). Selon ce dernier « …il était clair que l’augmentation des violences intercommunautaires (…l’utilisation des identités ethniques et religieuses) comme motif pour tuer, brutaliser, torturer, menacer…il s’agit là de signes avant-coureurs de quelque chose qui pourrait rapidement dégénérer en un génocide… » Affirme le sous-secrétaire de l’ONU au micro de nos confrères français.

En outre, Stephen O’Brien, propose une augmentation des effectifs des éléments de la Mission Intégré des Nations Unies pour la Sécurité de la Centrafrique (MINUSCA) : « ce qui est clair, c’est que ce n’est pas le moment, pour nous d’envisager une réduction (mais) une augmentation des effectifs » (des casques bleus en Centrafrique). Entre temps dans un rapport fait par plus de trente-cinq (35) Organisations Non Gouvernementales (ONG), la République Centrafricaine est classé comme « LE PAYS LE PLUS DANGEREUX du monde pour les travailleurs humanitaires ».

LA RÉDACTION #CHARILOGONE MÉDIA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article