Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Né dans une famille modeste chrétienne vers la fin des années 70 dans le logone occidental au sud du Tchad, Mian-hingam Sauria fit très tôt ses premiers pas dans l'entreprenariat. Orphelin dès l'adolescence, il se battait dur pour subvenir aux besoins de ses frères cadets en vendant à la sauvette des livres ou en dispensant des cours de français et mathématiques à certains hommes d'affaires analphabètes qui désirent apprendre la langue de Moliere et les calculs.
 
Inscrit à l'Ecole Supérieure d'informatique et d'électronique (EIE )de Moundou,un jour, Mian décida d'embellir la cour de son école avec des fleurs recueillies dans son petit jardin privé . Trouvant cette initiative très agréable, le directeur de ladite école decide de l'encourager ne rémunérant sa prestation. Pour ce faire,il lui demande d'établir une facture 《je ne savais quel montant inscrire sur la facture》disait-il. La prestation lui rapportera 37.000FCFA.
Après sa licence en gestion d'entreprise dans cette école, Mian rejoint N'djamena la capitale pour explorer d'autres opportunités. Là bas, il commencera par la vente du matériel informatique puis se lance dans l'aménagement d'espaces vert avec des fleurs, le rond point de l'union à Sabangali était son lieu d'exposition de fleurs et des pépinières. Arrivera ce jour où le president de la chambre de commerce d'industrie de mines et d'artisanat (CCIAMA) lui croisera le chemin. Pris de peur, après l'achat de fleurs quand le monsieur le tendant sa carte de visite et le demande de passer le lendemain dans son bureau. Mian ne croyait plus à cet instant que c'est bien son destin qui est entrain de basculer. Encourager par ces proches à se rendre à la rencontre du President de la chambre de commerce. Il signera un contrat de 150.000FCFA pour l'embellissement de son domicile puis un autre contrat pour l'embellissement de la cour de la chambre de commerce pour 3.007.000Fcfa. Mian quitte le secteur informel et crée MIAN ENVIRONEMMENT Sarl et gagne plusieurs marchés parmi lesquels l'embellissement de l'hôpital général de référence nationale (HGRN), la place de la nation,l'ambassade des États Unis, l'hôpital de la renaissance. ..etc.
Les difficultés de Mian débuteront quand il osera demander le règlement de ses factures impayèes par le tout puissant inamovible ministre des infrastructures ADOUM YOUNOUSMI. Dans une longue lettre ouverte adressée au président Idriss Deby Itno en décembre 2014, les services de renseignements (ANS) ont contraint Mian à la clandestinité puis l'exil au Cameroun.
Rentré en février 2016 à la faveur des négociations, Mian decide de soutenir la politique du MPS parti au pouvoir et son candidat Deby lors des élections d'avril 2016. Mian sera exclu du partage du butin après les élections. Les vautours originaires de la région du logone occidental lui feront obstacle auprès du Raïs président mais Mian ne baisse les bras. Dans la foulée, il lance à Moundou le Rêve Tchadien qui fera de la promotion de la filière anacarde sa spécialité, premier du genre au Tchad. La réclamation de ses anciennes factures restées impayées lui attireront d'autres ennuis. Désormais c'est dans le royaume chérifien que Mian regoute l'exil mais poursuit sa passion qu'est l'entreprenariat. A la surprise générale, Mian vient de lancer sur le marché marocain et international un nouveau produit 《MIAN NATURE》une gamme de produits cosmétiques et soin de la peau et des cheveux faits à base de beurre de karité. Mian-hingam Sauria se définit toujours comme un autodidacte dans le domaine de l'environnement comme quoi il suffit de croire en ses rêve pour réussir.
 
Par: Mbailaou Bonnemort
Charilogone Média
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article