Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Le responsable du Centre Happiness / Charilogone Media
Eleves, étudiants, enseignants, militaires, femmes et hommes d'affaire...ce sont les profils de ceux qui sans bouger du Tchad francophone, parlent anglais aussi bien qu'un américain de Chigaco, de New York ou de la Grande Bretagne. Leur secret c'est tout simplement d'avoir fait confiance au Centre Américain Happiness, oeuvre d'un jeune tchadien dynamique qui a eu l'audace d'oser et de croire que tout est possible. Oui qu'il est possible d'apprendre l'anglais au Tchad en quatre vingt (90) jours. Implanté au quartier Moursal ( 6e arrondissement), Happiness Center est une structure révolutionnaire d’apprentissage de la langue anglaise fondée en partenariat avec l’Ambassade des États Unis d’Amérique au Tchad par M. Abakar BICHARA, Selon lui la création de son centre est née suite aux constats selon lesquels les tchadiens vont à l’étranger pour apprendre l’anglais. Avec son centre, il forme à moindre coût et sur place à N’Djaména. Avec une méthode révolutionnaire et des enseignants pédagogiquement qualifiés et de différentes nationalités : Américaine, Canadienne, Sud-Africaine etc.
LES UNIVERSITES PRIVEES DU TCHAD EN PARTENARIAT AVEC HAPINNESS CENTER
Conscient de la place importante que constitue la langue anglaise dans l'éducation, la recherche scientifique, les affaires, le brassage interculturel... Les établissements d'enseignement supérieur tels que l'Université EMI KOUSSY, L'Université HEC TCHAD etc.ont signé des accords de partenariat avec le Centre Américain Happiness pour la formation en anglais des étudiants. A cet effet, le fondateur Abakar BICHARA pour aider les étudiants tchadiens à apprendre l'anglais, a décidé de réduire les frais jusqu'à 70℅. En de termes claires désormais les étudiants de EMI KOUSSY et du HEC TCHAD payeront que 30℅ seulement pour apprendre l'anglais a Happiness.
« Quand je suis arrivée au centre, le gardien m’a parlé en anglais, je me suis dite waouh ! » et Oui avec Happiness tout le monde parle anglais.
Par la Rédaction Charilogone Media / Ouganda TANGUE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :