Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

L'Association des Ex-Travailleurs de Pride Forasol

Réuni au sein de l'Association des Ex-Travailleurs de Pride Forasol pour la Défense des Intérêts et la Survie en abrégé AEPDIS, les anciens travailleurs de ladite entreprise pétrolière, ont animé une conférence de presse ce jeudi 03 Juin 2021 a la maison de médias du Tchad, pour prendre à témoin l'opinion publique sur leurs conditions. 
M. TAKORAL Jean-Denis  est le secrétaire de  l'organisation. Selon lui, "en 2009, Pride Forasol ferme ses portes et la Société Weatherford lui succède et des droits sociaux ont été versés aux Ex-Travailleurs ce, en application de l'article 136 du code de travail.  
Une année après la cessation définitive de nos contrats de travail, nous avons fait un rapprochement avec la réglementation en vigueur et nous sommes rendus compte que beaucoup de nos droits ont été spoliés par notre employeur entre autres le préavis, les congés, les indemnités de  licenciement, les primes de fin d'année (13eme mois), les heures supplémentaires, le remboursement des impôts et autres déductions, le rappel des frais de transport.  
À la date du 12 mars 2012, nous avions saisi l'Inspection du travail à l'effet de revendiquer la différence de nos droits sociaux intentionnellement dissimulés par la Direction Générale de Pride Forasol.  
Pour les ex-employés, la direction générale de Pride Forasol persiste dans ses diatribes dilatoires dont le seul but est de nous décourager et, la pauvreté et misère aidant, nous faire craquer et accepter les montants dérisoires.  
Pride Forasol et son Conseil Me Dingamgoto Thomas (Car Me JB PADARE a confié le dossier à Me Thomas) ont toujours défié les décisions de justice en cultivant un système de dilatoire  concernant et insultant vis-à-vis de nous et de notre système judiciaire.  Eu égard à ce comportement inhumain entretenu par Pride Forasol et son Conseil, nous étions contraints de faire appel non seulement à la proposition de l'arrangement mais de réclamer ce qui nous revient de droit car si Esso disait « n'être pas venu au Tchad  pour le social de notre côté, nous ne devons pas l'aumône à Pride Forasol uniquement ce qui nous revient de droit, le fruit de notre sueur.
Par: Ouganda TANGUE.

L'Association des Ex-Travailleurs de Pride Forasol

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :