Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Le Mouvement des Douzes Revendications en abrégé M12R, plate forme citoyenne de défense des valeurs républicaines, est sorti du silence à travers une communication faite à N'Djamena par les leaders dudit mouvement. 
M. Natoi-Allah RINGAR, porte parole du M12R par ailleurs président du parti PISTE, affirme dans son allocution que " les voiles sont tombés, le Dialogue National et Inclusif devient un piėge car c'est du folklore tout est déjà arrêté, pire ils ont exclu les grandes figures de lutte militaire aussi excluant les prises en comptes des points de vues des grandes forces vives de la nation: M12R et autres". 
Le porte parole indique que "cette révélation du mercredi 12 janvier conduit le M12R à ce point de presse autour des points suivants: 
- les marches de la liberté du 02 au 03 février 2022; 
- l'annulation du Dialogue National en cours; 
- le départ de la France du Tchad". 

Le Mouvement des Douzes Revendications

Selon lui, "le M12R demande aux tchadiens et tchadiennes désirant la liberté de marcher le 02 et le 03 février 2022 pour revendiquer un président de la république civil, pour un vrai dialogue .Notre hymne nationale signale en effet, que notre liberté dépend de notre courage .
Le peuple a longtemps souffert sous le règne du président Deby avec des organisations de dialogues et forums, avec des objectifs de gérer le pays avec bras de fer. 
Après sa mort la France installe son fils comme président du Conseil Militaire de Transition avec un agenda caché de présider le Tchad pendant des décennies. 
Le peuple tchadien n'est pas prêt pour la souffrance, sortons et manifestons jusqu'à la déstabilisation du CMT". 
 En outre,  "le M12R informe la population qu'aucun vrai dialogue ne peut s'organiser sous le règne d'un chef d'état militaire, le présent dialogue est une mise en scène pour crédibiliser le CMT et de lui donner un mandat de gérer le Tchad pendant des dizaines des années .
A cet effet, le Mouvement appelle les " tchadiens résidents au Tchad et ceux de la diaspora de rejeter ce dialogue car c'est un piège . Qu'il aura ni dialogue avec un président militaire". 
A suivre !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :