Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Depuis ce lundi 14 février 2022, une décision circule en ligne faisant état de la désignation d’un Président par intérim de la Commission Nationale des Droits de l’Homme. Joint par notre rédaction, le cabinet du Président Djidda Oumar Mahamat indique ne pas être au courant de la convocation de cette session moins encore de sa tenue dans le locaux de la CNDH.
Il indique que ce document est une manipulation de l’opinion nationale pour déstabiliser la Commission en cette période cruciale de la mise en œuvre de ses attributions.  Il appelle les instigateurs de cette forfaiture à cesser ce genre de posture et contribuer véritablement à la promotion des droits de l’Homme et des libertés fondamentales au Tchad.
Les motifs évoqués dans la décision notamment la nomination du Président Djidda Oumar Mahamat comme Conseiller Spécial à la Présidence de la République n’est plus valable parce que ce dernier a répondu par correspondance du 08 février 2022 pour faire part à la Présidence de la République de l’incompatibilité de sa fonction avec sa récente nomination.
Par ailleurs, selon le cabinet du Président de la CNDH, cette décision qui circule en ligne est une énième manœuvre tendant à la déstabilisation du Président de la Commission. Il indique que les commissaires de la CNDH sont entrain de préparer un document explicatif qui sera adressé à l’Assemblée nationale et à la Présidence de la République pour dénoncer les manipulations d’un certain commissaire de la commission en complicité avec certains acteurs.
De nombreux partenaires internationaux commencent à se lasser des ambitions personnelles de ce commissaire qui met à mal cette institution noble de la promotion des droits de l’homme au Tchad. « Cette fausse décision ne respecte ni le règlement intérieur de la CNDH, ni la loi portant attribution, organisation et fonctionnement de la CNDH » précise le cabinet. 
Par J. T

Djidda Oumar Mahamat

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article