Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Me Alain KAGONBE

Me Alain KAGONBE, avocat au barreau du Tchad, par ailleurs conseil des membres de la communauté Zaghawa plaignante dans cette affaire l'opposant à l'ancien activiste Abel MAÏNA, a fait une communication ce jeudi 03 Mars 2022, pour dénoncer selon lui, l'immixtion des pouvoirs politiques dans ce dossier judiciaire. 
Pour l'avocat, les conditions s'inscrivant dans le cadre de la tenue du dialogue national inclusif ne doivent pas être  des freins à la vérité et manifestation des décisions de justice, notamment la comparution de monsieur Abel MAÏNA. 
Ce dernier, ancien activiste, est présumé auteur d'actes de calomnies et insultes à connotation ethnique à l'encontre de la communauté Zaghawa [dont appartiennent l'ancien chef de l'État, le feu Maréchal et l'actuel président du Conseil Militaire de Transition Mahamat Idriss Déby Itno].
Celles-ci, ont été proférées quand, monsieur Abel MAÏNA était à l'étranger [ actuellement rentré au pays dans le cadre du dialogue national inclusif et imploré publiquement le pardon de la communauté... ]. 
Ce pendant explique, Me KAGONBE, le dossier est sujet à des mains mises de pouvoirs politiques quant à son issue, ce qui entrave sa procédure judiciaire normale. 
Ce sont des telles frustrations qui souvent peuvent être sources  des justices privées, se désole l'avocat. 
Me Alain KAGONBE, renseigne t-il a conseillé, fermement à ses clients d'être calme et à la retenue.
Par: O. TANGUE.

Me Alain KAGONBE