Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Chercheur M. Mahamat Nour Abakar

"Problèmes d'organes (les reins), pas de soins, pas d'ordonnance, pas de responsable auprès de qui se plaindre, mais un an de facturations et consultations non-conventionnelles etc. " C'est ce qu'on lit sur les banderoles autour de la table de conférence de presse animée ce jeudi 24 Mars 2022, par le Chercheur M. Mahamat Nour Abakar. 
Pour ce dernier: "mon mal a été identifié très tôt par la machine d'échographie du CHU-R.  Le Diagnostic est sans appel , je souffre des lithiases rénales bilatérales ;  voire de l'hydronéphrose bilatérale . 
Des solutions des plus simples aux plus élaborées sont possibles.  Les calculs coralliformes reçus découverts peuvent entraîner une insuffisance rénale chronique.  Il faut les extraire sans tarder !  
Mais , aussi incroyable que cela puisse paraitre , le " Médecin Urologue " de la CHU - R que j'appelle " Dr Uro " ( un type aux comportements incongrus et incohérents ) auprès de qui j'ai été rapidement  orienté par le médecin généraliste, a tout simplement décidé de me trainer en patience et longueur de temps, et quantité d'argent encaissée inutilement.  
Cela, en usant des astuces non conventionnelles et des facturations propres aux entrepreneurs véreux.  Pire , sans fournir en contrepartie le moindre des soins en 12 mois de souffrance dangereusement persistante .  
Le pseudo spécialiste urologue de l'hôpital la Renaissance, non content de m'avoir dépouillé en 12 mois de consultations bidons ;  a failli me conduire sur la table d ' « exécution de la machine de la lithotripsie dont il ne maitrise en vérité pas grand - chose .  Car, pour utiliser cette machine, il faut suivre et respecter un protocole et des critères stricts de sélections d'interventions.
Dieu Merci!  , n'eut été l'intervention du seigneur qui l'a empêché de passer à l'action, et n'eussent été mes propres recherches à moi-même sur le Net qui m'ont permis d'être vigilent ;  " Dr Uro " aurait pu mettre en application ses expérimentations sur mon corps .  Et peut-être aujourd'hui, au mieux je sortirai handicapé, et au pire, je ne serai plus là, ici à causer avec vous !  D'ailleurs, je ne suis pas encore sorti d'affaire, vu l'état de mes rênes dilatés". 
En effet, pour le conférencier, l'on ne doit pas laisser l'hôpital moderne La Renaissance de haut standing à la merci des médecins véreux
Le chercheur en appelle au bon sens des nos plus hautes autorités à se ressaisir, car dit-il, ce cadeau offert à la population tchadienne, ne doit pas être aux mains de personnes mal intentionnées. Gagner de l'argent en détruisant les organes vitaux de tchadiens c'est un acte criminel. 

Par: O. T

Chercheur M. Mahamat Nour Abakar