Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

M. Djimrassem Thales, pédagogue, écrivain et enseignant a la Faculté des Sciences de L'éducation

M. Djimrassem Thales, pédagogue, écrivain et enseignant a la Faculté des Sciences de L'éducation, a animé une conférence de presse ce samedi 11 Juin 2022 sur la thématique de " désamour des jeunes pour la lecture".
Selon le conférencier ''d'une manière générale, la réussite dans les études exige de l'élève ou de l'étudiant un travail minutieux consciencieux.  Il faut également de la motivation, de la détermination et de l'engagement.  Il s'agit pour l'apprenant de s'entraîner, de lire et de réviser ses leçons".  
La lecture dit-il  "est l'unique possibilité pour les élèves et les étudiants d'acquérir des connaissances, des savoirs, bref de se cultiver.  Elle permet aux élèves et étudiants de maîtriser leurs cours .  De plus, c'est par la lecture qu'on peut acquérir de la culture, élargir son horizon et acquérir le secret de l'univers". 

Cependant, actuellement au Tchad, la plupart des jeunes élèves et étudiants se désintéressent de plus en plus à la lecture en manifestant leur désamour pour celle-ci.  Les bibliothèques et les centres de lecture sont systématiquement vides sinon ils ne sont pas très produits par les élèves et les étudiants. 
La plupart des jeunes n'aiment pas la lecture dans la mesure où il faut s'isoler pour lire et s'arrêter à toute action et à toute convivialité.  Ce qui est difficile pour la plupart des jeunes puisque leurs attitudes actuelles ne cadrent pas avec les exigences de la lecture.  La conséquence : On assiste donc à la mort de l'orthographe.  

Le niveau d'expression écrite et orale est de plus en plus critique.  
" Cette situation est encouragée par la corruption.  Il y a une absence de la culture de la lecture.  Si rien n'est fait pour ramener les jeunes sur la voie de la lecture, aux travaux intellectuels, il sera difficile pour le Tchad d'avoir des cadres compétents et compétitifs dans l'avenir.  C'est pourquoi, il faut une implication urgente de la communauté éducative dans son ensemble".
 il faut, conseille l'enseignant chercheur " cultiver chez les jeunes l'amour de la lecture [...] une éducation à la lecture.  

Cette éducation doit débuter au niveau de la famille.  A ce niveau, la responsabilité des parents est pointée de doigt.  Il importe aux parents d'éveiller très tôt leurs progénitures dans l'amour de la lecture" .  
En guise de pistes de solutions M. DJIMRASSEM Thalès propose à l'administration d'organiser "des concours de lecture dans le but de booster les jeunes , les motiver....les Centres de Lecture et d'Animation Culturelle ( CAC bibliothèques publiques et privées doivent aussi développer des activités  de lectures . 
Enfin , la responsabilité des autorités en charge de l'éducation nationale , de l'enseignement supérieur , de  la jeunesse et de la culture est aussi engagée [...] doter les bibliothèques et les CLAC des livres , des manuels divers , etc.  et des universités". 
Par O. Tangué John

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article