Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

Le bâtonnier Me DJERANDI LAGUERRE DIONRO, président du Conseil l'Ordre des Avocats du Tchad a fait une communication ce vendredi 22 Juillet 2022 pour aborder plusieurs sujets d'actualité notamment la précarité des citoyens tchadiens suite à la cherté de vie, le détournement de deniers publics et l'organisation du dialogue national inclusif. 

Conseil l'Ordre des Avocats du Tchad

"Nombreuses sont les situations recensées et le Barreau voudrait , pour l'instant , mettre l'accent sur quelques unes qui tournent autour de l'état de droit et de la gouvernance dans son ensemble. La précarité des citoyens tchadiens , la cherté de la vie , le problème d'emploi..." énonce à l'entame, le président.
Le barreau du Tchad rappelle " aux autorités de la transition que la jouissance de tous les droits de l'homme ( civils et politiques , économiques , sociaux et culturels ) doit être reconnue et rendue effective pour tous sans distinction liée à l'appartenance politique , ethnique , religieuse , communautaire et autres [...]  les autorités à faire prévaloir le mérite , la compétence et les valeurs notamment de probité qui sont sérieusement mis à mal et dont les conséquences sont nombreuses et perceptibles tous jours". 
Abordant la situation de détournement des fonds à la Société des Hydrocarbures du Tchad (SHT), le bateau du Tchad indique "s'interroger sur l'élan que prend cette affaire et le silence de la justice notamment du parquet [...] Dans une affaire rocambolesque comme celle-ci, sous d'autres cieux, le parquet se saisit d'office et communique pour, tant la préservation de l'intérêt général que le respect du droit  de la défense". 
Le Barreau plaide pour que l'affaire soit rapidement possible confiée à "la justice et qu'elle ait véritablement les mains libres pour faire toute la lumière et que le droit soit dit".
Par: Ouganda TANGUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article