Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Charilogone Média

M. Mahamat Nour Abakar, Secrétaire General du Conseil National des Importateurs, Investisseurs, industriels Tchadiens et Exportateurs (CONITE), a fait une déclaration ce lundi 19 Septembre 2022, pour tenir dit-il « informer l’opinion nationale et les plus hautes autorités Tchadiennes » sur certaines situations de vivent les opérateurs économiques tchadiens, ces derniers temps. 

Secrétaire General du Conseil National des Importateurs, Investisseurs, industriels Tchadiens et Exportateurs (CONITE)


Selon le Secrétaire Général du CONITE, « des Organisations aux activités occultes et illégales, aidées en cela par une grappe d’individus extrêmement cupides, dangereux et mal intentionnés, se sont concertés au Cameroun, très précisément au niveau du Port de Douala, principal point d’Accès des Importations et Exportations des Vivres et Non-Vivres à Destination ou en Provenance du Tchad, pour décider de l’asphyxie économique et commerciale de notre cher et beau pays le Tchad. 
Leurs intentions étant inavoué, on ne peut pax savoir le pourquoi ! Pour ne pas se faire identifier, ces individus ont réussi à embarquer la Direction Générale des Douanes (DGD) du Cameroun dans leur Consortium du Mal. Et, pour être complet, ils ont aussi ajouté au Consortium des Syndicats prédateurs aux moralités douteuses, dits commissionnaires agrées en douanes du Cameroun, dénommé pour le besoin et la durée de l’opération Mafieuse « USCODA ». Font parties de « USCODA » des organisations aux appellations bizarres que mystérieuses: SYNAUTRATRA, SCADATC, SYNTRAC... ». 

Secrétaire General du Conseil National des Importateurs, Investisseurs, industriels Tchadiens et Exportateurs (CONITE)


M. Mahamat Nour Abakar, d’ajouter que « aujourd’hui, constatant que le Gouvernement du Tchad et les Tchadiens dans leur ensemble sont occupés avec le Dialogue National Inclusif, ces acolytes se sont entendus avec la Direction Générales des Douanes (DGD) du Cameroun, pour relancer leurs Attaques contre les intérêts économiques et commerciales du Tchad. En commençant par des surtaxes bizarres et inexpliquées, que eux-mêmes appellent Extra-légales sur toutes les Importations et Exportations des Vivres et Non-Vivres en Provenance et à Destination du Tchad ». 
Face à cette situation peut orthodoxe, les opérateurs économiques appellent « le Ministère des Affaires Etrangères du Tchad, le Ministère des Finances, le Ministère du Commerce ; L’ANIE, le COC-Tchad, la Chambre du Commerce du Tchad, le Patronat Tchadien…etc., de prendre leurs responsabilités chacun en ce qui le concerne pour que plus jamais de telles Attaques économiques et commerciales ne se concoctent contre le Tchad ». 
Et affirment, « étudier et réfléchir sur les possibilités de l’abandon pur et simple du Port problématique de Douala au profit des Ports du Soudan et du Benin. Si jamais d’ici une semaine les autorités camerounaises ne se dissocient pas de ce Projet dangereux… »
Par Ouganda TANGUE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article